TAGS et ANTI TAGS

TAG

.

.Que faire si vous avez un tag, sur votre façade en pierre de taille ou votre enduit à la chaux ?

Je vous résume ici la conclusion d’une série d’essais que je viens de terminer pour trouver un procédé ANTI-TAGS efficace sur les supports fragiles du patrimoine, la pierre de taille et les enduits à la chaux.

Le 1er constat c’est qu’à moyen terme les produits de protection anti-Tags ne marchent pas, pour une raison évidente …

  • Si le produit est étanche il bloque les migrations, enferme la pierre ou l’enduit. Il est donc incompatible avec les supports patrimoniaux fragiles.
  • Si le produit est perméant, perspirant (on dit plus souvent “respirants”) , il ne marche (en laboratoire) qu’à condition d’être renouvelé tous les X détaguages.

En résumé on doit gérer les détaguages dans le temps et un jour ou l’autre on ne gère plus. On renouvelle pas, ou bien le produit se périme et on ne le rachète pas. De toute façon un produit perspirant renouvelé X fois devient un produit NON perspirant.

  • On a retardé le problème mais on se retrouve dans une impasse puisque le produit appliqué, soit ne protège plus, soit enferme le support.
  • On a remplacé 1 problème par 3 problèmes : Comment enlever le produit / comment retrouver le support sain et non altéré / comment protéger la façade  ?
La solution que je vais vous proposer a un gros inconvénient. 
Elle ne plaît pas du tout aux fabricants de produits, même sérieux, 
car elle est efficace dans le temps et ne coûte pas cher.

Avant de voir le mode opératoire je vous donne déjà le nom de la solution …

“Le badigeon sacrificiel” est un anti-tag que vous pourrez gérer durablement.

Pourquoi et comment, c’est ce que nous allons voir mais avant regardons ce qui se passe quand un support patrimonial est tagué.

Le principe est simple : La peinture des bombes pénètre en profondeur dans les supports poreux du patrimoine. Pour enlever cette peinture on doit appliquer un solvant (un décapant) souvent agressif pour les supports calcaires. Le karcher, efficace sur du ciment, du béton ou des pierres dures est abrasif sur les pierres plus tendres, même à pression moyenne.

Laisser un support fragile exposé aux tags conduit plus ou moins vite à une dégradation du mur à cause des procédés de détaguage, chimiques ou abrasifs.

Si vous appliquez un badigeon de chaux sur votre enduit ou sur votre pierre, cette pellicule va absorber la peinture et vous pourrez enlever le badigeon sans agresser son support. Le tag part avec le badigeon et vous n’avez plus qu’à remettre une couche de badigeon préventif en attendant le prochain tag !

C’est le principe du “badigeon sacrificiel préventif” un nom barbare pour une solution simple. On sacrifie le badigeon pour ne pas sacrifier son support.

Les amoureux du patrimoine (dont je fais partie) ont un peu de mal à accepter un badigeon qui recouvre la pierre. On demande souvent aux artisans d’appliquer une eau forte c’est à dire un badigeon léger, dilué, qui ne cachent pas la pierre, qui laissent voir sa texture. C’est l’idéal dans les centres historiques épargnés par les tags.

Dans les centres des grandes villes certains quartiers, tagués et détagués toutes les semaines, subissent une altération grave des supports patrimoniaux.

Les services de détaguage ou de nettoyage interviennent avec des moyens rapides souvent agressifs (décapants parfois acides, karcher haute pression, gommage trop proche du sablage etc …) et une équation simple se met en place :  Tag + Détaguage = Altération du support.

On a vu POURQUOI appliquer un badigeon couvrant.

Voyons maintenant  COMMENT appliquer et gérer un badigeon sacrificiel.

Je ne vous détaille pas les nombreux essais qui me conduisent à vous proposer la meilleure solution pour enlever un badigeon tagué sans agresser son support.

Un brossage à sec SANS décapant est long et conduit à dégrader l’enduit à la chaux. Sur la photo, les grains de sable apparaissent dés le 1er détaguage.

.

J’ai testé des décapages … Thermique / Chimique + karcher basse pression / Abrasion à sec sans décapant / Test de diverses brosses plus ou moins agressives.

Aucune de ces solution ne permet d’enlever rapidement un badigeon tagué  sans altération du support.

Ces essais ont montré également …

  • Qu’un badigeon sans adjuvant (ni résines ni caséine) résiste au karcher basse pression quand le support est poreux.

 

  • Qu’un détaguage peut parfois enlever tout … sauf le tag, car la peinture fixe le badigeon. Un décapant s’impose donc pour affaiblir la peinture.

.La solution efficace en 4 étapes :

  • Appliquer un décapant chimique sur la peinture du tag  (à choisir non agressif pour la pierre et bio-dégradable)
  • Brosser à sec avec une brosse en laiton mi dure (testez des brosses pour trouver la bonne solution)
  • Laver à l’eau sans pression en brossant avec une brosse souple non agressive pour enlever les restes de décapant (verser l’eau avec une bouteille OU un jet d’eau OU un karcher SANS pression)
  • Appliquer avec une brosse un badigeon épais sur le support saturé d’eau. (il faut remuer le badigeon qu’on avait gardé avant de l’appliquer)

Brosser à sec AVANT de laver a l’avantage de garder le décapant actif dans la peinture. Le karcher enlève le décapant, diminue son effet et impose d’en repasser.

Quelques précisions :

Pour le badigeon je conseille la variante “Colature” qui est un badigeon avec une charge de marbre en poudre pour avoir une couche plus absorbante, mais un laits de chaux sans marbre convient également.

Dosage proposé :

En volumes : 1 volume d’eau + 1 volume de marbre + 1 volume de chaux aérienne.

Variante sans marbre : 1,5 à 2 volumes de chaux aérienne + 1 volume d’eau.

En poids : 5 litres d’eau (5 Kg) 5 Kg de marbre 2,5 Kg de chaux aérienne (elle est 2 fois moins lourde que le marbre)

Variante sans marbre : 10 litre d’eau + 15 à 20 litres de chaux aérienne en poudre.

La couleur

Quand vous formulez le 1er badigeon vous avez 2 solutions :

  • Sur une façade enduite vous pouvez badigeonner toute la façade. C’est l’occasion de changer de couleur et de protéger l’enduit à la chaux puisqu’un badigeon qui s’use protège l’enduit pendant 20 ans.

 

  • Sur une façade en pierre de taille vous pouvez vous contenter de badigeonner le Rez de Chaussée, les étages étant rarement exposés aux tags.

La difficulté sera de trouver une couleur de badigeon proche de la couleur de la pierre de taille. Les couleurs des pierres sont souvent à base de terre de sienne naturelle et de terre d’ombre.

Les badigeons industriels pré-teintés sont une solution plus simple mais ils présentent le risque d’être parfois trop adjuvantés en résine donc plus difficiles à détaguer (à tester).

Vérifiez surtout qu’il soit possible de conserver le badigeon industriel sans limite de temps, sans durcissement, sous l’eau. Et si les adjuvants perdent leur efficacité tant mieux !

Pourquoi la chaux en poudre ? 

La chaux en pâte est meilleure mais nous souhaitons un badigeon facile à enlever donc une chaux plus chère et plus accrochée n’apporte pas d’avantages.

Pourquoi une chaux aérienne ?

Pour pouvoir conserver le mélange dans un seau fermé qui va garder son eau et conserver la chaux aérienne à l’abri de l’air. Vérifiez que le sac porte la norme CL 90 pour être certain d’acheter une chaux aérienne.

Une chaux hydraulique permet de faire un badigeon mais vous devrez le jeter (il va durcir dans l’eau du seau) et vous devrez en refaire à chaque Tag.

L’intérêt du badigeon sacrificiel c’est de NE PAS être obligé d’en refabriquer. On le garde sous la main dans un seau fermé et pour s’en resservir il suffit de remélanger.

Et pour finir, en vidéo

le détaguage d’un badigeon à sec

Si vous appliquez cette méthode, merci de me faire part de vos observations

pour ajouter à cet article vos remarques, issues de situations multiples.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer