Des enduits fins, très fins.


enduit finAutant le dire tout de suite, il n’y a pas de définition claire de l’expression “Enduit fin”
. Certains désignent par “enduit fin” un enduit qui fait entre 5 et 8 mm d’épaisseur, mais dans ce cas c’est tout simplement un enduit de finition.

Ma définition de l’enduit fin est différente : 

Je désigne par enduit fin un enduit dont l’épaisseur se règle sur l’épaisseur du grain de sable. La charge (le sable) peut-être du marbre concassé ou du sable à sabler double zéro ou triple zéro dont les grains sont inférieurs à 0,25 mm.

Ces enduits fins ont deux utilisations possibles :

– On peut les utiliser en sous couche d’un stuc pour limiter le nombre de couches de stucs, plus difficile à appliquer. Il m’est arrivé de faire mon stuc en une seule passe sur une enduit fin, mais plus souvent en 2 ou 3 passes.

sable mer fin alumette
Ce sable fin de mer peut être utilisé en enduit fin. Il vous donne une idée de la grosseur des grains (l’allumette fait 2mm d’épaisseur). Les grains de sable sont inférieurs à 1/10 eme de mm. Les coquillages brisés font environ 1/2 mm.

– On peut les utiliser comme couche d’enduit décorative, à l’intérieur, si on recherche un aspect plus fin qu’un enduit taloché. On peut délors tirer profit de la multitude de sables fins disponibles pour le sablage ou le gommage des façades. Ces sables, que l’on nomme fines ou archi fines, vont du blanc au noir avec toute une gamme de tons terre de sienne. Les matériaux pour le gommage varient aussi en nature, du marbre à la coquille de noix broyée. Allez voir les sables à sabler ou à gommer disponibles chez les marchands de matériaux et ça vous donnera des idées de décorations possibles.

 

dolomies Larzac
Regardez aussi autour de vous, dans votre région il y a peut-être dans la nature des sables fins, comme ces dolomies sur le Larzac, dont vous pouvez prélever 1 seau sans dommages.

 

Comment formuler un enduit fin ?

On le formule comme un stuc satiné.

On remplace seulement la farine de marbre par la charge choisie,  sable fin, fine, ou archi fine, ou sable de mer fin, dolomie … selon votre région.

Stuc satiné

Comment appliquer un enduit fin :

platoirLa particularité de l’enduit fin que je vous propose est de s’appliquer comme un stuc, mais plus facilement.

On utilise donc un platoir inox.

Le principe, comme pour le stuc, est de prendre une noix de pâte, de la poser sur le mur et de racler comme si on voulait tout enlever.

On incline le platoir pour racler le support et laisser une couche de l’épaisseur du grain.

Si on tient le platoir trop parallèle au mur on ne peut pas maîtriser l’épaisseur et on laisse 1 ou 2 mm de pâte. Au séchage cette pâte va fissurer si la couche est trop épaisse.

Dernier avantage de cet enduit fin, il vous habitue à poser une pâte comme on le ferait pour un stuc … poser – enlever / poser – enlever etc …

Vous pouvez le laisser tel quel pour profiter de la couleur des sables fins colorés, vous pouvez évidemment le teinter en masse avec un pigment.

Vous pouvez appliquer dessus un stuc. Il va très bien s’accrocher sur ces grains minuscules et une ou 2 couches seront parfois suffisantes.

Au travail … et dites moi ce qui a marché, ce qui a été plus difficile
ou facile que prévu. Faites remonter vos observations de chantier
pour que ceux qui arriveront ici après vous puissent en profiter.
Merci pour eux

 

6 Replies to “Des enduits fins, très fins.”

  1. bonjour, je découvre ce site avec grand plaisir. Quelle mine d’informations.
    Je suis actuellement a la recherche de conseils de realisation de chaux en pate a partir de chaux vive et j ai surtout besoin de conseil sur la poudre de marbre. J ai commandé de la farine ultrafine pour tadelakt stuc etc….par contre le vendeur m a conseillé de la 0-350 afin de realiser des enduits fins entre des colombages. J’ ai lu que c était mieux de la melangée moitiée moitiée avec de la 350-650 afin de réaliser des enduits de plusieurs millimetres. Mon enduits final fera 2 ou 3mm pas plus. Le soucis est que je ne peux commander que deux références.
    Voila si quelqu’un peut m éclairer, je suis preneur de tous conseils.
    Merci

    1. Bonjour
      Pour un stuc ou une collature il faut un marbre “impalpable” (on ne sent pas de grain entre les doigts) Pour un enduit fin la poudre de marbre doit avoir une certaine grosseur. On considère que la couche finale fera de 2 à 3 fois l’épaisseur des plus gros grains. Le fait d’associer une autre granulométrie plus petite est bon. Ca limite les risques de retrait liés aux surdosages. Dites moi si le résultat vous satisfait. Tout retour d’expérience m’aide à améliorer les fiches conseils (si possible un retour avec photos aux différentes étapes, formule, matériaux et notes sur ce qui a été plus facile ou plus difficile que prévu)
      Merci et bon travail

      1. Bonjour et merci pour votre réponse, j ai finalement passé commande moitié ultrafine et moitie 0/350micron, Nous verrons bien j’ai le temps de faire differents essais. De toute facon je vais devoir attendre que ma chaux vieillisse un peu avant de commencer mes enduits. Ca se trouve ce ne sera qu au printemps prochain. Pour essayer le tadelakt j ai 75kg de chaux grecque non filtré depuis plus d un an dans ma grange. Je me demande d ailleurs si je dois la filtrée ou pas vu que la chaux de marrackech est reputée bonne justement pour le tadelakt car tres grossiere avec des incuits……
        La j ‘ attaque la fabrication de chaux en pate. Je dispose d’ une tonne de chaux vive micronisée, bien sur d eau, de gros sel??, j’ ai lu que c est ce qu était le sel d alun et mon fournisseur de chaux m a parlé d un ami a lui qui avait vu faire de la chaux en pate au portugal directement avec de l eau de mer. Je dispose d un faux puits maconné grossierement avec des grosse pierre et du ciment, je l ai rendu étanche avec un coulis de ciment et j espere faire d une part mon essai la dedans avec quelques sac dans trois fois plus d eau voir ce que cela donne et suivant le résultat en faire en plus grande quantité dans ce meme puits, la laisser refroidir et reposer 1 mois avant de la mettre a l abri dans des futs en plastics a l abri. Je suis preneur de tous conseils surtout sur les adjuvants dont j aimerai me passer un maximum et sur les techniques…je vous tiens informé de mon premier essai des que je m y mets…
        Merci a vous

  2. Bonjour.
    Merci pour votre blog et vos conseils.
    Je chercher actuellement à obtenir un effet “plage” sur un mur. Je l’avais vu chez une amie et en fait, c’était l’enduit “mur des îles” + du sable appliqué sur le mur.
    Avez-vous des conseils à me donner pour réaliser moi-même la préparation ou existe-t-il des produits tout prêts du même style?

    1. Bonjour
      En produit tout prêt je ne sais pas car je cherche toujours des solutions qui valorisent le savoir-faire. Si j’ai compris, vous souhaitez voir le sable … solution 1 : Appliquer un enduit “gras” collant (avec beaucoup de fines), le mettre en forme si vous voulez des effets de relief ou de vague et poudrer le sable sur l’enduit frais. Laisser sècher sans toucher. Toujours tester les mélanges avant de se lancer sur le mur entier, pour régler les dosages et trouver les gestes et le timing. Solution 2 : Un enduit à la terre avec de l’argile et du sable et en finition talocher à l’éponge pour dégager le grain du sable.

  3. Bonjour luc.
    On avait discuté il y a quelques années lorsque je refaisais ma façade en platre/chaux. Le badigeon appliqué est toujours aussi beau et costaud 😉 Me revoilà avec un nouveau chantier de grande envergure (ferme ardéchoise de 600m²) et je réserve à la chaux une place de choix!
    Aussi, je me demandais sur quel type de supports pouvait s’appliquer cet enduit fin? Comme le badigeon? Je suis d’ailleurs surpris de lire sur la page idoine que les supports ciment ou placo sont adaptés au badigeon en intérieur, je lis de partout l’inverse…?! A bientôt,
    Yannick

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *