Les appuis des baies

Groucho Marx
LA BAIE ? … L’APPUI ?

La baie c’est le vide dans le plein du mur.

L’appui c’est le mur en bas du vide, le rebord sur lequel on se penche pour fermer les volets.

Vu d’en haut l’appui n’a pas beaucoup d’allure. Il est plat, un peu en pente vers la rue et souvent poussiéreux. Cette poussière, l’eau de la pluie ou des pots de fleur l’emporte et là tout se complique …

Lire la suite …

Restaurer la pierre de taille

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La pierre de taille des encadrements, des parements et des moulures se dégrade pour diverses raisons.

– Des remontées d’humidité trop fortes en pied de mur

– Une concentration de l’humidité sur les encadrements à cause d’un enduit ciment qui empêche la sortie de l’humidité sur l’ensemble du mur.

– Un sablage qui a enlevé le calcin

.

– Une pollution acide qui se concentre et dissout le calcaire.

.

Nous allons voir comment réparer une pierre de taille dégradée en surface. Lire la suite ………….

Débord de toiture, génoise, corniche

Nommé aussi “passée de toiture” ou “couronnement”, le débord de toiture se détache sur fond de ciel et arrête le regard.  Quelque soit son nom, l’avant toit s’avance dans le vide pour écarter les eaux de pluie de la façade. Le débord du toit est d’autant plus important que la façade est haute et le climat rigoureux.

A Venise, gouttière en marbre portée par des corbeaux eux aussi en marbre.

La silhouette familière des passées de toiture caractérise souvent une région, par ses formes et ses matériaux. Chevrons de bonne section, lauzes imposantes, terre cuite des génoises, pierre de taille des corniches.

Des décors accompagnent ces bords de toiture, frises en bois découpé, bandeaux dessinés, corniches feintes ou en plâtre sur lattis et même, à Venise, marbre festonné.

.

Chêneau ou gouttière ?

Comme le soubassement à l’autre extrémité de la façade, le bord du toit gère l’eau. Au bas de la pente de toiture l’eau goutte … dans la gouttière, puis elle coule jusqu’à la descente en zinc, en cuivre ou en terre cuite.

Lire la suite …………….

Un Soubassement beau et utile

Soubassement à la pouzzolane. Finition fouettée au balais.

.Le soubassement nous réserve de nombreuses surprises.

Vous n’imaginez pas toutes les erreurs qu’on peut faire au niveau d’un soubassement mais ce sont finalement autant de bonnes solutions à découvrir.

Cette petite zone en pied de façade  m’a conduit à formuler près de  40 conseils. Allons y voir …

De nombreuses raisons conduisent à souligner le bas d’une façade par une sur-épaisseur d’enduit.

Le soubassement doit encaisser les chocs sans trop se dégrader. D’une couleur distincte de l’enduit il sera plus facile à réparer à peu de frais.

En contact avec le sol il est la première zone d’évaporation à favoriser pour éviter que l’eau en provenance du sol ne remonte plus haut ou ne ressorte à l’intérieur (les fameuses remontées capillaires).

En général gris ou peu coloré il met en valeur la couleur de l’enduit situé au dessus. Composé de sable gros il contraste avec l’aspect généralement plus fin de l’enduit de façade.

Le soubassement idéal est en pierres froides. Il coupe les remontées capillaires et il constitue un pied de mur solide.

Pour lire la suite, cliquez ici . . . . . . . . . . . . .